C’est l’histoire d’un ami d’un ami dans un bar…

… ou pourquoi devenir
un pro du Pitch commercial ?

 

Tes clients sont l’or de ton business et de ta réussite commerciale. Pas de clients, pas de problèmes, mais pas d’argent.

Quand on lance son activité en tant qu’entrepreneur, ces fameux clients représentent le graal. On est prêt à tout pour les garder, quitte à s’oublier nous-même. Mais avant même qu’il devienne client, n’oublions pas que c’est une histoire de patience.

 

Le moindre suspect
va devenir ta quête absolue !

 

Mais qu’est-ce qu’un suspect ?

C’est une personne qui s’intéresse à ton produit mais qui n’a pas encore montré de réels intérêts purement commerciaux. Tu en es encore à l’étape de « Ah oui, ok, je me sens concerné par ce produit ou ce service, c’est susceptible de m’intéresser. »

Tu trouveras dans cet article tous les détails sur le suspect et les autres acteurs.

Comment trouves-tu ces suspects ?

Partout en fait ! Et ça, il faut en être conscient. Quand tu es entrepreneur, ta casquette commerciale tu la portes tous les jours.

 

C’est l’ami d’un ami que tu rencontres dans un bar (et qui correspond à ta cible) et qui te dit « Qu’est-ce-que tu fais toi au fait dans la vie? » (Alerte) Potentiellement, il peut devenir un futur client.

Bien évidemment, le but n’est pas de lui dérouler tout ton argumentaire de vente et de vendre ton produit alors que tu es en mode détente, mais c’est savoir, en quelques mots, être pertinent pour que ta cible puisse s’identifier et se dire « Intéressant, il va falloir que je regarde ». Et c’est là que tu dois l’engager.

 

Et comment engages-tu ce suspect ?

Tu peux en rester là, mais c’est dommage.

Mais si tu as compris que tout se jouer à chaque instant alors tu peux lui proposer :

  1. De te suivre sur un réseau social où tu postes sur ton activité. Montre-lui le compte succinctement en direct pour susciter l’envie d’y aller plus tard. (fonctionne aussi avec ton site internet ou ta boutique en ligne)
    = LE MOINS ENGAGEANT POUR L’AUTRE
     
  2.  Ton numéro direct : « Si tu as besoin, je suis là, appelle-moi ». Soit tu lui donnes en live, soit tu lui laisses ta carte. (Ca peut paraître ringard la carte, mais en réalité tu laisses à l’autre une petite partie de toi qu’il est moins susceptible d’oublier et de jeter)

  3.  De l’inviter à ton bureau/boutique pour que tu l’aides. Le but, c’est de lui montrer que tu veux bien lui apporter ton aide gentiment (et c’est vrai, en soit, il est certainement sympa). Propose-lui un petit avantage puisque c’est l’ami d’un ami… « je te montrerai les coulisses de la boutique / de l’atelier comme maintenant on se connait » ou « appelle-moi, si tu veux je pourrais regarder un peu ton site pour te donner des conseils pour l’optimiser ». = LE PLUS ENGAGEANT POUR L’AUTRE.

 

C’est comme pour tout, il faut trouver le bon dosage. Quel engagement est-il prêt à accepter sans se sentir agressé ? Toi seul peut le savoir. Mais il y a quelques observations qui peuvent t’aider :

  • Il est vraiment avec toi, il ne tourne pas les yeux.
  • Il te pose des questions ou se livre à toi sur la problématique qu’il rencontre.
  • Quand tu lui montres le réseau social favori de ton entreprise, il s’y intéresse

= Tu as devant toi la crème de la crème des suspects. Tu peux lui proposer la 2ème et 3ème option.

 

Mais si, tu sens qu’il essaie de changer de conversation en s’éloignant du sujet, qu’il trouve ça intéressant mais que … « . Contente-toi alors en 1sec de lui montrer le compte, juste pour qu’il capte l’univers (par les couleurs choisies, les photos). En un coup d’œil, il saura si ça lui correspond.

Enfin, bien sûr si la personne ne t’écoute pas, ne te regarde pas. Il va sans dire que l’engagement possible est proche du néant. Ce n’est pas pour cette fois.

ET DONC ?

 

Tu auras compris par l’exemple de « l’ami d’un ami que tu rencontres dans un bar » que tu peux croiser partout un suspect et qu’il contribue dans tous les cas à ton développement commercial.

Bien évidemment, il en va de même pour celui que tu vas prospecter directement dans le cadre de ta prospection hebdomadaire. Mais dans ce cadre-là, cela parait plus naturel car tu es en condition.

 

J’ai voulu simplement te montrer que quand tu es entrepreneur, tu l’es à plein temps, c’est ton gagne-pain qui est en jeu.

 

Si aujourd’hui, tu n’arrives pas à engager ce discours commercial avec tes suspects, tu ne te sens pas à l’aise ou tu as besoin qu’une personne te prenne la main pour te lancer, alors Le Parcours Mantora est fait pour toi. C’est un accompagnement de 3 mois pour que chaque entrepreneur puisse réussir à se lancer et à assumer au quotidien sa casquette commerciale. En alliant la mise en pratique sur tout le cycle de vente et des outils de coaching, tu auras toutes les clés pour être à l’aise dans la présentation de ton activité, la conversion de prospect à client et la fidélisation de tes clients préférés.

Et bien d’autres sujets, le programme est ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrepreneurs, c’est pour vous!

Ce blog a pour but d’aider les entrepreneurs à monter en compétence dans le domaine commercial afin qu’ils puissent efficacement développer leurs ventes et rentabiliser leur business.

Le Parcours

Le Parcours d’apprentissage commercial allie coaching et mise en pratique commerciale pour permettre à tous les entrepreneurs de métamorphoser leur entreprise en 3 mois grâce à des bases commerciales solides et pérennes.

Voir le programme :

Le Parcours