Le premier acteur
de ton succès c’est toi !

Mais tu n’es pas seul, et ça, c’est la bonne nouvelle !

Quand on pense à la vente, on oublie trop souvent que c’est un échange, une relation, une confiance.

On comprend facilement la relation entre offre et demande. Mais sais-tu que tes clients peuvent t’aider de bien d’autres façons. Et d’ailleurs, si on commençait à lister et définir tous les acteurs de ton développement commercial ?

Alors c’est parti !

Qui sont les autres ?

 

Dans l’écosystème de la vente, on retrouve à la fois des acteurs « essentiels » à la relation commerciale et d’autres acteurs « secondaires » qui seront des ressources primordiales tout au long de sa vie d’entrepreneur. Chaque acteur fera l’objet d’un article-clé sur le sujet avec des exercices pratiques.

Mais dès lors, il faut d’abord savoir les nommer et les identifier. Commençons dans cet article par les acteurs les plus évidents puisqu’ils font partie intégrantes de votre développement commercial.

 

Le suspect

C’est une personne identifiée, donc qui ne t’es plus inconnue, et qui montre un intérêt à ton activité. C’est celui qui te suit sur les réseaux sociaux, c’est le prospect qui s’est inscrit à ta newsletter, c’est la personne que tu croises lors d’un salon professionnel, ou la fameuse histoire du mec que tu rencontres dans un bar (que tu peux lire ici).

Objectif : faire passer le suspect dans la catégorie prospect.

 

Le prospect

C’est le suspect qui porte un intérêt à ton activité mais qui, en plus, identifie que cela peut lui apporter quelque chose. Il engage une action avec toi car elle veut en savoir plus. Ce premier pas peut être suite à ton initiative (prospection) ou par à sa propre initiative (communication/ marketing).

CONSEIL : On ne prend souvent pas le temps de différencier les suspects et les prospects et souvent on peut y perdre un temps fou. Bien identifier au départ permet de « rentabiliser l’investissement dans la relation engagée ». C’est un vrai conseil commercial qui doit s’appliquer dès maintenant !

Objectif : Que le prospect achète ton produit ou ton service et donc devienne Client.

En fonction des activités, l’étape de « Prospect » dans la vente peut être longue et contenir des profils bien différents. Il est intéressant alors de bien savoir le situer sur son cycle de vente pour connaître les actions à entreprendre pour qu’il atteigne le stade de Client.

 

Le client

C’est celui qui t’achète ton produit ou ton service. Il s’est engagé dans l’action de vente. Et c’est parti, vous nouez d’une façon ou d’une autre une relation de confiance.

Et même si ton business est en ligne et que ton client ne te connait pas derrière ton écran, il attend quand même de l’entreprise une réactivité, la qualité qui lui a été promise et toute l’attention nécessaire dans le post-achat (« Service après-vente »).

Tu crois que tu as fini ? Et non ! L’objectif : c’est que ce client soit prêt à racheter ton produit ou à te recommander à son entourage. C’est le client VIP.

 

Le client VIP

C’est le client que tu dois chouchouter particulièrement car il stabilise ton activité. Et tu le sais, en tant qu’entrepreneur, on a toujours la frousse des mois creux. C’est pour cela tu dois le fidéliser.

Je te le rappelle, la vente, c’est un échange, du donnant-donnant. Gros sujet à explorer et à travailler car ça peut devenir ta mine d’or. Article à venir !

 

Si tu veux aller plus loin et connaître les actions que tu peux entreprendre avec chacun des acteurs dont on vient de parler, alors n’hésites pas à aller voir : Le Parcours d’Apprentissage MANTORA ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrepreneurs, c’est pour vous!

Ce blog a pour but d’aider les entrepreneurs à monter en compétence dans le domaine commercial afin qu’ils puissent efficacement développer leurs ventes et rentabiliser leur business.

Le Parcours

Le Parcours d’apprentissage commercial allie coaching et mise en pratique commerciale pour permettre à tous les entrepreneurs de métamorphoser leur entreprise en 3 mois grâce à des bases commerciales solides et pérennes.

Voir le programme :

Le Parcours